Imaginaires de l’IA et représentations du traitement algorithmique dans la fiction

À l’occasion de l’événement ECOPOSS, se tenait du 267 au 28 octobre 2022 le colloque À l’épreuve des données : sensibilité, interprétation, appropriation des données numériques organisé par Tyler Reigeluth à l’Université Catholique de Lille.

Ce colloque s’intéressait en particulier à ce que signifie « faire expérience de la data », faire « l’épreuve des données » et offrait la possibilité de comprendre une « écologie de la data » en tant que système/structure et processus de construction d’une donnée sensible, ce qui concerne aussi la problématique de la trace numérique.

C’est à cette occasion qu’Emmanuelle Caccamo et Marie-Julie Catoir-Brisson ont présenté une communication intitulée “Esthétiques audiovisuelles des données personnelles et de la modélisation algorithmique du quotidien dans la fiction“. Au prisme d’une approche sémiotique en communication, la communication proposait d’analyser un corpus de films de fiction et documentaires en questionnant les mécanismes de représentation de concepts complexes comme l’IA et le traitement des données. Elle présentait une enquête exploratoire sur les représentations imaginaires des algorithmes (Finn, 2017), les formes et figures récurrentes qui sont mobilisées pour les incarner, leurs enjeux épistémologiques ainsi que pragmatiques (Odin, 2011).

Après avoir analysé des représentations artistiques (Casino Las datas, 2017 ; Le poinçonneur de l’IA, 2021) elles ont analysé l’épisode « Hang the DJ » de la série Black Mirror (Brooker, 2017) et le documentaire The Social Dilemma (Orlwoski, 2020)  à partir du questionnement suivant : Comment sont représentés les algorithmes intégrés dans les réseaux socio-numériques  dans les œuvres audiovisuelles et comment ces représentations permettent-elles de mieux appréhender leur raisonnement ? Et dans quelle mesure ces représentations sont symboliques d’un état de la culture numérique, d’une manière de concevoir les données personnelles et la rationalité algorithmique ?   

Une publication collective sera réalisée à la suite du colloque. À suivre ici.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Marie-Julie CATOIR-BRISSON (5 novembre 2022). Imaginaires de l’IA et représentations du traitement algorithmique dans la fiction. Les imaginaires du développement technologique. Consulté le 15 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/q4ca


Auteur/autrice : Marie-Julie CATOIR-BRISSON

Professeure associée au département Communication, Culture et Langues, Audencia Nantes Membre associée aux laboratoires PROJEKT, Université de Nîmes et MICA, Université Bordeaux Montaigne

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search