Nouvelle : note sur l’alternumérisme et la décroissance numérique

Annonce d’une publication intitulée « Société postcroissance et technologies numériques » publiée sur le site web de Polémos, groupe de recherche indépendant sur les sociétés postcroissance, par E. Caccamo.

Extrait : « Nos sociétés, de nos modes de production à nos médiations sociales en passant par la culture, sont aujourd’hui profondément intriquées aux technologies numériques d’information et de communication (TNIC). Et pour cause, lancés à plein régime dans la « révolution numérique », les gouvernements occidentaux s’évertuent à soutenir les instances privées et publiques dans le déploiement de tout un arsenal de nouvelles « innovations » numériques. Par le prisme de différents programmes, les différents paliers gouvernementaux souscrivent benoîtement à l’idéologie selon laquelle l’invasion du numérique au cœur de nos sociétés est un élément nécessaire à l’économie, au « développement durable », au bien-être et à un meilleur gouvernement des peuples… ».

Lire la suite.

Parution : Contre l’alternumérisme

Parution du livre Contre l’alternumérisme (2020) de Julia Laïnae & Nicolas Alep aux éditions La lenteur.

Couverture du livre Contre l'alternumérisme

« Pourquoi nous ne vous proposerons pas d’“écogestes numériques” ni de solutions pour penser une “démocratie numérique”. »

Résumé de l’éditeur

L’alternumérisme a le vent en poupe : cyberminimalisme, smartphones équitables, inclusion numérique, ateliers de détox digitale, logiciel libre, open data, démocratie en ligne, neutralité du net… ils sont nombreux à croire, (ou à vouloir nous faire croire), que la nouvelle économie de l’information pourrait tourner à l’avantage de tous ou, du moins, qu’on pourrait en contenir les effets les plus néfastes. Ce livre détruit méthodiquement cette théorie dangereuse, appelle à s’extraire de l’utopie numérique, à refuser la numérisation du monde.